Irène Paredes, Marie-Antoinette Katoto et Grace Geyoro récompensées pour avoir disputé plus de 100 matchs avec le Paris Saint-Germain

Football Féminin

Ce vendredi, le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, s’est rendu au Centre d’entraînement de la Section féminine, à Bougival (Yvelines), afin de mettre à l’honneur trois joueuses de l’effectif professionnel d’Olivier Echouafni : Irene Paredes, Marie-Antoinette Katoto et Grace Geyoro.

Pour avoir dépassé la barre des 100 matchs sous les couleurs Rouge et Bleu, ces trois figures de l’équipe féminine ont reçu une médaille du Club ainsi qu’une affiche symbolique, qui retrace en photos leur parcours au Paris Saint-Germain.

Irene Paredes :

Arrivée au club en 2016, la défenseure centrale, capitaine des Rouge et Bleu depuis maintenant deux saisons, comptabilise 105 rencontres et 16 buts pour le club de la capitale. Leader sur et en-dehors du terrain, l’international espagnole (73 sélections) est aujourd’hui une joueuse incontournable de l’effectif parisien, sous les couleurs duquel elle a gagné la Coupe de France 2018 et atteint la finale de la Ligue des championnes 2017. Cette même année 2017, Irene sera même élue dans l’équipe-type de la FIFPro World XI consacrant les meilleures joueuses de la planète.

Grace Geyoro :

Formée au Paris Saint-Germain, Grace Geyoro a disputé son premier match professionnel lors de la saison 2014-2015, à seulement 17 ans. La milieu de terrain de 23 ans, internationale française (33 sélections), est aujourd’hui la joueuse la plus capée du Paris Saint-Germain, avec 115 matchs et 14 buts. Avec son club de toujours, « GG » a conquis le Championnat de France U19 en 2016 ainsi que la Coupe de France 2018 à l’issue d’une finale remportée face à Lyon (1-0). Elle a également participé à la finale de la Ligue des championnes, en 2017, à Cardiff, contre l’OL.

Marie-Antoinette Katoto :

Née à Colombes, en région parisienne, l’attaquante française a particulièrement mis en valeur, ces dernières années, l’excellence du Centre de formation du Paris Saint-Germain. La « Titi » a marqué pour la première fois en Division 1 à l’âge de 16 ans. Le premier de ses 95 buts au fil de 110 matchs, toutes compétitions confondues. Des statistiques XXL pour une joueuse de 22 ans dont la frappe victorieuse a offert aux Parisiennes la Coupe de France 2018. Depuis deux ans, « MAK » poursuit en parallèle son ascension en équipe de France (13 sélections, 5 buts).