Le Paris Saint-Germain qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions Féminine

Football Féminin

Le Paris Saint-Germain prend acte de la décision de l’UEFA suite à l’annulation de son huitième de finale retour de la Ligue des champions féminine face au Sparta Prague.

Ce vendredi, l’instance de contrôle éthique et disciplinaire de l’UEFA a annoncé un forfait, soit une défaite des Rouge et Bleu sur le score de 3-0.

Le Paris Saint-Germain se réjouit de la qualification de son équipe féminine, qui l’avait emporté 5-0 au match aller, pour les quarts de finale de la compétition européenne. Néanmoins, le Club regrette que cette qualification n’ait pu être célébrée sur le terrain et tient à rappeler le contexte qui a conduit à l’annulation du match retour.

Le Paris Saint-Germain souligne notamment que sa section féminine était pleinement en mesure de disputer les deux confrontations face au Sparta Praha aux dates initialement prévues au calendrier (match aller le mercredi 3 mars 2021, à Chomutov, et retour le mercredi 10 mars 2021, à Saint-Germain-en-Laye). Néanmoins, la découverte de plusieurs cas positifs au SARS-CoV-2 au sein de l’effectif tchèque avant le match aller avait conduit à un report, à une inversion des réceptions, et à une programmation de la rencontre retour le 17 mars à Prague, ce à quoi le Paris Saint-Germain s’était adapté.

Par la suite, cette rencontre retour n’a pas pu avoir lieu suite aux tests réalisés le jeudi 11 mars, tests qui ont établi le lendemain que trois joueuses et un membre du staff technique parisien étaient à leur tour atteints du SARS-CoV-2. Ces résultats ont entraîné la mise en quarantaine de l’ensemble de l’équipe et du staff pour une durée de sept jours, à compter du vendredi 12 mars, sur recommandation de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France. 

Le Paris Saint-Germain aurait aimé avoir l’opportunité de se qualifier en affrontant son adversaire lors de ce match retour et ainsi bénéficier, au niveau de son calendrier, de la même marge de manœuvre qui avait été proposée au club adverse. Malheureusement, le calendrier et la règlementation de l’UEFA ne le permettaient pas, ce qui a visiblement conduit l’instance à prendre cette décision.

Le Paris Saint-Germain le regrette mais reste pleinement conscient du contexte sanitaire global, et de la chance de pouvoir continuer à pratiquer le football, et, même si c’est à contre-cœur, nous nous adaptons une nouvelle fois en espérant pouvoir jouer tous les prochains matchs sans nouvelles perturbations médicales et administratives.